Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

 

Pour un moratoire du développement de la logistique XXL à Sénart

 

Pétition

A Mr. le Préfet de Seine-et-Marne, à Mme. la directrice de l’Etablissement Public d’Aménagement de Sénart, à Mr. Le président de l’agglomération Grand Paris Sud, à Mmes et Mrs. Les Maires, à Messieurs les exploitants :

 

Un parc logistique XXL est en train de se constituer à Sénart dans les parcs d’activités d’Arvigny et A5, sur les communes de Moissy-Cramayel et Réau. Prologis, Sigma, PRD… construisent actuellement des entrepôts gigantesques mobilisant plusieurs centaines de milliers de m². D’autres encore sont à venir.

Ces entrepôts immenses amènent avec eux de nombreuses nuisances : risques industriels avérés (3 sites Seveso bas annoncés par Prologis), consommation de terres agricoles (2 à 300 hectares) et trafic énorme de poids lourds (près de 400 000 camions supplémentaires dans l’année). Ce trafic pose un problème de santé environnementale publique qui n’est absolument pas pris en compte dans les dossiers d’enquête publique.

De même, les emplois créés mis en avant utilisent massivement l’intérim avec des conditions de travail difficiles.

Cette situation est le produit de choix effectués 15 ou 20 ans auparavant et elle engage la responsabilité, non seulement des entreprises, de l’Etat (Etablissement Public d’Aménagement, Préfet), mais aussi des élus locaux.

Nous refusons cette fatalité. Sénart n’est pas condamné à n’être qu’un méga pôle logistique, pire encore un « Sevesoland ».

 

C’est pourquoi nous vous demandons d’instituer un moratoire du développement de la logistique XXL à Sénart.

 

  • Nous demandons la diminution des risques industriels « à la source » par l’arrêt des projets Seveso.
  • Nous demandons de sursoir à toute nouvelle autorisation d’exploiter accordée aux logisticiens à Sénart, tant qu’il n’y aura pas eu d’étude approfondie de l’impact de ce trafic de camions sur la qualité de l’air.
  • Nous demandons une conférence des parties prenantes pour réorientation du développement économique à Sénart, la prise en compte d’alternatives telles que le développement de l’agriculture vivrière de proximité, respectueuse de l’environnement, dont les habitants de Sénart ont un besoin urgent.

signez la pétition  ICI

 

Parc A5 (Réau) et implantation Leroy-Merlin
Parc A5 (Réau) et implantation Leroy-Merlin
Parc A5 (Réau) et implantation Leroy-Merlin

Parc A5 (Réau) et implantation Leroy-Merlin

 

 

Fiche entrepôts Parcs A5/Arvigny Sénart

(juillet 2017)

 

 

SIGMA 11 (N. Dentressangle) à Réau (= SOFADE)

Demande d’autorisation d’exploiter mars 2014, Enquête Publique septembre 2014

20 hectares, 90 000 m² un seul bâtiment de 690 mètres sur 128 m

15 cellules, soit 1 210 900 m3 de capacité dont principalement 700 000 m3 de stockage de pneumatiques.

240 camions/jour x 251 jour ouvrés = 60 240 / an.

 

SIGMA 12 (N. Dentressangle) à Réau à côté de SIGMA 11

Demande d’autorisation d’exploiter mars 2016, EP sept-octobre 2016

88320 m² (690/128 mètres) 13 cellules de stockage

240 camions/jour x 251 = 60 240/an

 

PRD (Percier Réalisation développement) à Moissy- Réau (à côté SIGMA et face Gerilogistic)

Demande d’autorisation d’exploiter 30 mai 2012/ EP janvier 2016 / AP 1 juin 2016

14 hectares 62 000 m² 700 000 m3

200 camions/jour x 251 = 50 200 / an

 

PROLOGIS Les Chevrons Moissy-Cramayel (ex site Citroën)

60 hectares 236 000 m² de stockage

1er bâtiment (avec extension) 92 052 m² classé Seveso bas AP 29/09/2015-4/10/2016

512 camions/jour x 251 = 128512/an

2ème bâtiment 60 000 m² demande autorisation Seveso bas EP février 2017

288 camions/jour x 251 = 72 288/an

 

 

Soit un total de : 60 240+60240+50200+128512+72288 = 371 480 camions / an pour ces cinq bâtiments récents ou en projet, auxquels il faut ajouter le trafic des autres sites logistiques déjà présents depuis plusieurs années sur le Parc d’Arvigny, Géodis, Gerilogistic, Gefco, etc…

 

LEROY-MERLIN, projet de plate-forme logistique régionale, enquête publique en juin 2017...La SCADIF-Leclerc est aussi prévue  sur ce secteur, soit au total,  500 000 camions à l'année, près de 2000 par jour ouvré!

 

 

Partager cette page
Repost0
jef